flower_powerlogo_fond_noir
marc_riboud
"Si vous allez à San Francisco, n'oubliez pas de vous mettre des fleurs dans les cheveux". Ainsi est né le Flower Power, le pouvoir des fleurs, auquel croyait cette génération de jeunes et moins jeunes qui voulaient changer le monde et répondaient à la répression en offrant des fleurs aux policiers (cf. la célèbre photo de Marc Riboud).
A San Francisco surtout, mais aussi dans les grands festivals, Monterey, Woodstock,peace _and_love l'île de Wight, et dans la vie de tous les jours, on entendait des musiques renvoyant à des principes de non-violence, de paix, d'amour universel, de volonté de changer le monde pour le rendre plus libre et plus fraternel. Des chants repris en choeur, devenus des hymnes, tels que San Francisco, Imagine, Blowing in the Wind. D'autres, moins universels, mais tout aussi engagés, Chicago (Graham Nash), Ohio (Neil Young), Wild World (Cat Stevens), et d'autres.
Au-delà des mélodies et des harmonies, il y a toujours un message d'amour universel, de paix, de contestation et de liberté, porté par toute une génération. Comme d'habitude, chaque chanson est expliquée et replacée dans son contexte.
Ecoutez "Teach Your Children" :